Quand la télévision nous donne « l’illusion du choix ».

TelevisionFrancaise

Bien loin de la télévision française et de toutes les émissions qu’elle nous propose depuis maintenant plusieurs mois, j’ai dû me remettre à regarder les grilles de programmes il y a de cela quelques semaines pour un projet. Et quelle n’a pas été ma surprise quand nous avons évoqué il y a quelques jours en classe la notion d’illusion du choix d’être frappée par le fait que la télévision française applique ceci à tout va. Je m’explique…

Avec la télévision numérique (plus communément appelée TNT), on ne dispose pas moins de 39 chaînes ! Si vous êtes équipés du câble, on doit en compter plus d’une centaine. Mais pour la majorité, 39 chaînes avec des programmes du matin jusqu’au soir, en zappant d’une chaîne à l’autre, vous pouvez littéralement passer votre journée devant la télévision. Face à un tel panel, on pourrait se dire que le choix est vaste et qu’on peut regarder à notre guise des émission bien différentes les unes des autres. Laissez-moi rire et réfléchissons un peu.

Bien que possédant des titres, des présentateurs, des heures et chaînes de diffusion différents, n’avez vous pas le vague sentiment de toujours regarder la même chose ? Prenons un exemple que j’affectionne tout particulièrement pour avoir effectué de nombreux travaux dessus : la télé réalité. Dans le fond, c’est quoi ? On réunit des gens qui ont un soi-disant but ou objectif, on les met tous dans une jolie maison, on les filme et on tente de nous montrer ce qu’il se passe (tout en sachant qu’une journée de 24 heures est résumée en 30 minutes mais ça c’est encore une autre affaire). Qu’ils cachent des secrets, doivent survivre sur une île, devenir chanteur ; les faits restent les mêmes : on les filme et on diffuse.

Il en va de même pour toutes ces émissions qui se veulent révélatrices de talents : The Voice, la Nouvelle Star ; nous regardons ici continuellement des personnes qui viennent pour devenir célèbres et tenter de faire carrière. La chaîne est différente, le format et le concept diffèrent légèrement, la finalité est la même. Ce n’est peut être pas pour rien que les candidats recalés à The Voice se présentent à la Nouvelle Star ou inversement…

Une grande majorité des programmes que je qualifierai de divertissement relèvent de ce constat. Rajoutons à cela la concurrence qui plane au dessus de toute cette affaire, les différentes chaînes et sociétés de production ayant conscience de ces très grosses similitudes entre les programmes, jouant d’ailleurs sur ces similitudes, et cherchant à être le meilleur, celui qui fera le plus d’audience et donc rapportera le plus d’argent. Le spectateur importe peut être peu dans tout ça, l’important c’est le profit ; business is business.

Pour beaucoup de chaînes donc, nous nous retrouvons face à une grille de programmes qui se veut peuplée de copies. Une copie de l’émission de la chaîne concurrente ou encore d’une émission datant de quelques années auparavant.  A partir du moment où un concept marche, autant l’exploiter au maximum… Mais reste -t- il encore un choix là dedans ? Si ce n’est celui de choisir TF1 plutôt que M6…

Dans le fond, on devrait peut être réfléchir sur cette citation d’Alain Finkielkraut, écrivain français, quand on pense à la télévision : « Avec la télévision, il n’y a plus qu’un flux permanent, un ruissellement ininterrompu, tout coule et rien ne reste. L’œil ne contemple plus, il avale. « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :